Rechercher
  • La tomate Octavia

Démarrer son premier potager

Vous avez un terrain qui fait pousser du gazon et l'idée d'un potager nourricier vous tente autant qu'elle vous effraie ?

Vous ne savez pas par où commencer et quoi prévoir ?

Et en plus vous n'avez pas la main verte, vous dites ?


Mais bien sûr que si ! Nous pouvons tous jardiner, il suffit de s'y mettre !

Et pour vous accompagner dans vos premiers pas, voici quelques aspects à prendre en compte pour la conception de votre potager :

Comment votre terrain est-il orienté ? (soleil, ombre, vent)


Comme une bonne majorité des êtres vivants, les plantes ont plus ou moins besoin de soleil pour bien pousser. C'est essentiel de connaître l'orientation de votre futur potager pour ensuite choisir les plantes adaptés.


Si vous avez eu l'occasion d'observer l'ensoleillement de l'espace sur une année, notez les endroits plein soleil (hiver comme été), les endroits ombragés (ombre humide ou seche ?), la présence du vent, l'humidité du sol (l'eau a-t-elle tendance à s'accumuler lors des pluies ?)



Une fois ces informations notées, les choses sont plus simples :

  • Les plantes les plus hautes vont dans la partie extérieure, plutôt vers le Nord (elles vont protéger les plus petites du vent, tout en ne pas leur volant le soleil)

  • Les plantes plus petites vont vers l'intérieur (pour profiter du maximum du soleil)

  • Le choix des plantes va aussi se faire en fonction de la "quantité" de soleil et vent que vous avez au potager


Si vous avez la place et la determination, la butte de permaculture est une méthode efficace pour démarrer un potager et préparer la terre en même temps.


Quel type de sol y-a-t-il dans votre jardin ?


Connaître le type du sol est essentiel pour votre futur potager. Plusieurs techniques sont possibles pour identifier la nature de votre sol, à vous de choisir celle qui vous correspond.


Une fois l'identification effectuée, vous pouvez choisir la bonne méthode pour préparer votre sol pour le futur potager. Si vous avez le temps, des plantes peuvent faire le travail à votre place : ces sont les engrais verts.


Combien de jardiniers seriez-vous pour l'entretien ?


Eh oui, c'est une question essentielle, tout comme celle de savoir pourquoi souhaitez-vous lancer le potager (pour le plaisir, pour apprendre à jardiner, pour se nourrir sur l'année...).


Le nombre de personnes, le temps que chacune peut dédier à l'entretien du potager et le but même du potager, vont déterminer la surface initiale du potager.

Nous vous conseillons fortement de commencer petit et agrandir si besoin. C'est toujours plus agréable de se rendre compte que nous avons envie de jardiner plus, que de se sentir dépassés par la taille du potager... Le risque d'abandon en cours d'année est plus petit quand nous n'avons pas l'impression d'être submergés par l'entretien du potager et les herbes folles :)


Et pour répondre à votre question : non, il n'y a pas de taille magique ! Il n'y a pas vraiment de nombre de mètres carrés par personne à vous conseiller. C'est surtout le choix des cultures qui est important.


Intégrez le potager dans le reste, avec les principes de la permaculture


Votre potager est à côté de la maison ? Ou peut être dans une copropriété ? Pour assurer une bonne intégration de ce nouveau espace dans l'existant, c'est important de tenir compte de l'ensemble.

Où va être situé le cheminement ?

Où est située la source d'eau ? Allez-vous récupérer l'eau de pluie ?

Où est situé le compost ?

Y-a-t-il des arbres qui risquent de faire de l'ombre ?

Y-a-t-il la cuisine à proximité ?

Avez-vous une terrasse pour les soirées d'été ?

Y-a-t-il des chats qui risquent de vous rendre visite ?


Petit exemple : si votre potager est censé vous fournir en herbes aromatiques pour vos plats et qu'il est situé loin et hors de vue, vous risquez d'oublier qu'il est là ou de vous démotiver d'y aller à chaque fois que vous avez besoin. Le plus simple serait de l'implanter (au moins en partie) juste à côté de la cuisine.


Quelques questions de plus pour la mise en place d'un potager en copropriété :

Où allez-vous stocker les outils de jardinage ?

Quel est le passage des voitures ?


La permaculture nous apprend :

Chaque élément doit remplir plusieurs fonctions
Chaque fonction est remplie par plusieurs éléments
Travailler avec la nature plutôt que contre elle
Le problème est la solution
Ne pas produire des déchets




Faites le dessin de votre potager


Maintenant que vous savez où votre potager serait situé, de quoi il serait composé et dans quel but, c'est le moment de vous mettre au coloriage :)

Sur papier ou en format électronique, le fait de voir le design de votre futur potager vous aide à :

  • Confirmer avec les autres jardiniers le plan

  • Rendre les choses concrètes avant de vous mettre au travail

  • Définir les rôles de chacun.e

  • Faire la liste de courses

  • Définir l'emplacement de chaque plant et les associations à faire / à éviter (tenez bien compte de la place que le plant va prendre une fois arrivé à la maturité, tant en hauteur qu'en surface au sol ; le temps que chaque plant à besoin pour pousser)

  • Bien faire la rotation des cultures les années suivantes

  • Être fières et motivés :)


Recyclage & fournisseurs


Et maintenant que tout est défini et clair, c'est le moment d'aller faire les courses. Ou plutôt les récupérations ?

À peu près, tout le nécessaire au potager peut être récupéré. C'est plus de travail et de temps, certes, mais moins d'argent et de gaspillage (car recyclage) :

  • Les outils de jardinage, vous pouvez les acheter d'occasion (pensez à bien les désinfecter avant de les utiliser, pour éviter l'introduction des maladies au potager) ; les gros outils dont vous allez vous servir seulement à la mise en place du potager peuvent très bien être loués

  • Le compost peut être récupéré des résidences / voisins qui n'ont pas de potager (en attendant que le vôtre se met en route)

  • Les branches / feuilles / tonte de gazon, vous pouvez soit les récupérer de votre jardin, soit de celui de votre voisin. Il suffit de lui demander gentiment de vous les mettre de côté :)

  • Pour les graines, demandez à vos grand-parents, sur des sites de dons...

  • Le paillage peut être récupéré pour des prix intéressants chez les maraîchers ou fermiers

  • Pareil pour les plants

  • Pour la déco de votre potager vous pouvez toujours récupérer des palettes, des branches, des pierres et d'autres matières naturelles ; soyez inventifs !

  • Le jus de coudes c'est à vous de le fabriquer !


Pour tous les achats que vous avez besoin à faire, allez cherchez les petits producteurs près de chez vous. En plus de soutenir l'économie locale, vous achetez des produits qui ne voyagent pas et qui, en plus est, sont déjà adaptés au climat de votre potager (surtout pour les plants et les matières organiques).


Mise en place


C'est le moment de sortir le jus de coudes ! Et l'huile essentielle de menthe poivrée (pour les courbatures) :)

L'importance d'avoir défini l'emplacement, les étapes et le rôle de chacun.e : gain de temps et fluidité dans le travail.

Si vous êtes novices à 200% dans le domaine, n'hésitez pas à demander de l'aide. Vous avez certainement autour de vous des personnes passionnées par le jardinage, qui seraient plus qu'heureuses à vous aider ! Surtout si vous l'appâtez avec un apéro pour fêter la naissance d'un nouveau potager :)


Entretien sur l'année


Pour un potager en permaculture, l'entretien consiste principalement dans la cueillette de vos fruits et légumes, l'arrosage de temps en temps (la pluie et le paillage vont s'en occuper pour vous), un peu de désherbage (le paillage va s'en occuper pour vous), un traitement de temps en temps (avec des plantes, bien entendu) et des nouvelles plantations en fonction des saisons.


Si vous êtes en copropriété, c'est important de s'assurer qu'il y a toujours une personne pour s'occuper de l'entretien du potager. Utiliser des outils de jardinage en équipe peut vous faciliter la tâche. C'est bien pour ça que nous avons créé la plateforme Adopte ma tomate : chat, calendrier et conseils à votre disposition !

0 vue
  • Facebook - White Circle
  • Instagram - White Circle
  • Mail

© 2019 by Adopte ma tomate. Proudly created with Wix.com

Mentions légales  CGU